La vie d'un projet creatif



Monter un projet créatif magique peut faire peur à bon nombre d’entre nous. Le but de cet ouvrage est de vous donner les outils nécessaires à la concrétisation d’une idée. Faire passer un projet de l'idée à la réalisation est comme un voyage spirituel. Il est rempli de hauts et de bas, d'amour et de haine : une véritable montagne russe d'émotions.


De manière générale, et sans parler de magie en particulier, chaque projet dans lequel nous nous lançons est différent et ils possèdent tous leurs caractéristiques. Néanmoins, peu importe le projet, ils suivent tous un schéma similaire. Mettons-nous à la place d’un porteur de projet dans la vie d’un projet. Pour cela je vous propose ma représentation adaptée de celle d’Austin Kleon dans son livre Steal Like An Artist :


1. L’excitation : Vous vous réveillez un matin avec la meilleure idée du siècle depuis Stand-up Monte de Garett Thomas. Vous sentez invincible prêt à affronter le monde. Le vrai travail commence.


2. L’hésitation : Vous redescendez de votre petit du nuage et vous réalisez rapidement ce que la concrétisation de votre idée implique. Ce ne sera pas une promenade de santé, mais vous restez optimiste. Après tout, vous allez trouver une solution, alors vous continuez.


3. Le doute : La promenade de santé s’est transformée en gigantesque montagne à traverser. Vous commencez à détester l'idée dont vous étiez amoureux il n'y a pas si longtemps. Finalement, l’idée de Garett Thomas était beaucoup mieux. Les problèmes quant à la concrétisation de votre idée s’accumulent. Vous commencez à douter de tout.


4. La distraction : Lorsqu’on est dans la phase de doute, c’est le moment où nous sommes le plus facilement distraits. Généralement, on trouve une autre idée que l’on trouve tout aussi brillante que la première et décide de laisser tomber celle qui est devenue difficile à concrétiser. Beaucoup de personnes abandonnent à ce moment-là de la vie d’un projet créatif.


5. La rage : Il faut savoir que dans un projet, cela empire toujours avant de s'améliorer. Vous êtes dans un moment de doute, les distractions vous entourent. Vous trouvez sur internet une idée similaire à la vôtre dans un de vos magasins de magie préféré et vous hésitez à l’achetez. C’est plus facile. Vous êtes réellement au plus bas et vous détestez votre projet, mais vous savez que vous devez continuer, sinon tout cela n'aura servi à rien. Alors vous cherchez en vous cette rage qui vous permettra de concrétiser votre idée.


6. La rédemption : Votre détermination à terminer le projet vous donnent la motivation suffisante pour vous replonger dans votre projet et vous commencez à travailler efficacement. Les choses s'améliorent.


7. Le revers : Malheureusement, comme pour tout marathon, franchir la ligne d'arrivée est l’étape la plus difficile. Vous réalisez qu’il vous faut beaucoup plus de temps que prévu pour perfectionner votre travail et régler les derniers détails. Vous distinguez la ligne d’arrivée ce qui augmente cette sensation de lenteur dans l’avancement de votre projet.


8. La persévérance : Il vous faut donner un dernier coup de collier pour passer la ligne d’arriver. Vous allez puiser au fond de vous pour trouver la motivation suffisante.


9. Le succès : Vous finissez enfin et passez la ligne d’arriver de ce marathon interminable. Vous êtes submergé de joie à la vue de cet accomplissement. Vous sécrétez les hormones du bonheur : « J’ai réussi ». Vous prenez alors du recul sur votre projet et vous commencez même à vous dire que ce n'était pas si difficile après tout. Ne vous méprenez pas : ça l'était ! Mais vous avez réussi. Et toutes les heures passée, les doutes et les difficultés que vous avez affrontés se retrouve submergés par votre sécrétion de dopamine. Vous avez terminé et vous pouvez passer à l'étape suivante avec fierté.


Généralement, la vie d’un projet créatif se passe ainsi. Il est important de comprendre que chaque projet suit ces différentes étapes. Ils sont tous remplis de hauts et de bas. Vous ferez des erreurs, vous aurez des revers, et vous détesterez votre idée avant de l'aimer à nouveau. Tout cela est normal. Cela fait partie du processus créatif.

Il ne s'agit pas seulement d'idées. Il s'agit de faire en sorte qu'elles se concrétisent.

Thomas Riboulet

30/09/2021


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent etre approuves avant d'etre affiches